Le déroulement - Cécile Chenard Dermographiste

Aller au contenu
Prestations > Questions

1/ Une séance de maquillage semi permanent est-elle douloureuse?
Une bonne technique permet sans aucun doute de très bien gérer la douleur, c'est avec beaucoup de précautions que je réalise votre maquillage semi permanent. Je suis à votre écoute, et je fais très attention à votre peau, donc à vos sensations. Votre peau ne saigne pas et ne doit pas saigner. Je  veille sur ce point particulièrement. Avec toutes ces conditions votre maquillage permanent sera parfaitement réalisé ...

2/ Quelle est sa durée de vie ?
D’une façon générale, on peut dire que le maquillage semi permanent tiendra entre 1 à 5 ans, il s’estompera progressivement et cela diffèrera toujours d’un individu à un autre. Il varie en fonction de différents paramètres : l'exposition solaire, le renouvellement cellulaire, l'épaisseur et l' acidité de la peau, la phagocytose (réaction immunitaire qui consiste en la digestion par certains globules blancs de particules de pigments).

3/ Quelle différence entre maquillage "permanent" et "maquillage longue durée"?
Aucune. En effet, il est normalement aujourd'hui interdit de parler de maquillage permanent car la couleur du pigment s’estompe avec le temps. Le terme légal est donc maquillage longue durée ou semi permanent.


4/ Combien de temps une séance dure t-elle ?
Environ une heure.

5/ Que faire avant la pigmentation ?
- évitez toute substance pouvant fluidifier le sang, dans les jours qui précèdent la pigmentation (alcool, aspirine,...)
- n’interrompez aucun traitement médical sans l’avis du médecin traitant.
- ne pratiquez pas de coloration, de peeling les jours précédents la pigmentation, sur la zone à traiter.
- Pour une séance contour des lèvres, si vous êtes sujet à l’herpes labial, prévoyez avec votre médecin un traitement préventif.

6/ Que faire APRES ?
- ne touchez pas la zone qui a été pigmentée même si cela démange un peu ou si de légères croûtes apparaissent.
- appliquez régulièrement le baume conseillé.
- pendant 3 à 4 jours, évitez natation, exposition solaire, sauna, hammam et jacuzzi.
- vous recevrez lors de votre 1er rendez vous, une information écrite et détaillée sur la conduite à tenir en post-pigmentation.

7/ Quand on a les yeux fragiles est ce possible de se faire pigmenter ?
Oui, car votre oeil sera maintenu fermé pour que le travail puisse être exécuté correctement en toute sécurité pour vous et moi. Cela vous garanti un beau travail...et un beau résultat final. Du pigment peut -sans danger- entrer dans l’œil, alors il est rincé rapidement avec du sérum physiologique. Si vous avez des lentilles de contact, ne les mettez pas et venez le jour de la pigmentation avec vos lunettes. Un léger gonflement des paupières est courant durant les 2 premiers jours.Il sera possible de prendre quelques granules homéopathique d'arnica.

8/ Est ce compatible avec un traitement médical ?
Vous demanderez son accord à votre médecin traitant.

9/ Comment se passe la suite immédiate de la séance ?
Vous êtes en général gonflé(e) sur la zone qui vient d’être traitée pour disparaitre rapidement. Le gonflement régresse le lendemain ou surlendemain. De petites croûtes peuvent alors apparaître. Ne pas chercher à les enlever, vous risqueriez de faire partir des particules de pigment. Une légère démangeaison, signe de cicatrisation, se manifeste dans les jours qui suivent. Surtout ne pas frotter, toujours dans le but de ne pas faire partir le pigment mais aussi pour éviter tout risque infectieux. La couleur évolue dans les premières semaines. C’est pourquoi nous n’envisageons la retouche que 5 à 6 semaines plus tard. Une information précise sur la conduite à tenir vous sera remise après la séance.

10/ Quels sont les risques et précautions ?
Le décret n° 2008-149 du 19 février 2008 réglemente la mise en œuvre des techniques de tatouage, de maquillage permanent et de perçage en exigeant des professionnels qu'ils respectent les règles générales d'hygiène et de salubrité, pour réduire le risque de contamination.
L'article R. 1311-12 du code de la santé publique, issu de ce décret, prévoit notamment que les professionnels informent leurs clients, avant qu'ils se soumettent à ces techniques, des risques auxquels ils s'exposent et, après la réalisation de ces techniques, des précautions à respecter.

11/ Quelles sont les conditions d’hygiène à respecter dans le centre ?
Les conditions d’hygiène sont strictement légiférées.
Reportez vous au décret n° 2008-149 du code de la santé publique.


Retourner au contenu