La technique - Cécile Chenard Dermographiste

Aller au contenu

Menu principal :

Maquillage permanent > Microblading
Microblading, la pigmentation pour des sourcils plus vrais que nature!
Plutôt que de vous maquiller les sourcils chaque matin, pourquoi ne pas opter pour cette toute nouvelle technique de maquillage semi-permanent au résultat longue durée et surtout bluffant de naturel ? On vous dit tout sur la technique microblading qui arrive en France après avoir conquis les Etats-Unis notamment.

Le microblading, c’est quoi ?
Issu d’une gestuelle asiatique ancestrale, le microblading, aussi appelée technique 6D, est un maquillage semi-permanent qui permet de restructurer un sourcil de manière « plus vraie que nature ». « il s’agit réellement d’une calligraphie des sourcils réalisée à l’aide d’un stylo métallique et de nano aiguilles réunies sur une même ligne qui forment une fine lame. Cela permet d’obtenir une réplique parfaite du sourcil naturel idéal en une heure de temps seulement. » Comment procède la technicienne ? Elle redessine le sourcil et comble les trous en traçant un trait ultra fin qui imite le poil à la perfection.  Effet naturel garanti dès la fin de la prestation ! Après la première séance, une séance de retouche est nécessaire environ trois semaines après pour fixer le travail de pigmentation et lui assurer une longue durée d’environ un an et demi.
« On peut appeler cette technique la broderie du sourcil ! »

Microblading : quelle durée ?
Le microblading est durable dans le temps et s’estompe tout en douceur au bout d’un an et demi environ. Cette technique consiste en effet à pigmenter les couches supérieures de l’épiderme à l’aide d’aiguilles. On se situe seulement à 0,2-0,3 mm sous l’épiderme alors que le dermographe électrique du maquillage semi-permanent va jusqu’à 0,5-0,8mm. Du coup, on n’abîme pas les capillaires, on ne touche pas les bulbes et on n’a pas de problème de repousse de poils.
Microblading et douleur : ça fait mal ?
Puisque les aiguilles pénètrent moins profondément sous la peau, elles touchent moins de terminaisons nerveuses et cela fait moins mal que le maquillage semi-permanent. De même on constate généralement moins de saignement. La cicatrisation n’en est que plus rapide. Pas de petites croûtes gênantes dans les jours qui suivent la prestation !
Chimio oblige, les sourcils accompagnent souvent les cheveux et les cils dans leur chute. Comment les recréer sans avoir l'air du Docteur Spock...
Que vous les ayez tous ou en partie perdus, ou qu’ils soient en phase de repousse, vos sourcils doivent vous mobiliser ! Car même s’il vous en reste un peu, ils sont souvent si pâlichons qu’ils paraissent encore moins fournis. Heureusement pour celles d’entre vous qui ne s’en sont jamais préoccupées, le maquillage du sourcil est de plus en plus tendance. Moralité : de nombreuses marques ont développé des produits adaptés et performants, qui vont vous simplifier le travail.


 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu