Cancer - Cécile Chenard Dermographiste

Aller au contenu
Vivre !
Chimio oblige, les sourcils accompagnent souvent les cheveux et les cils dans leur chute. Comment les recréer sans avoir l'air du Docteur Spock...Que vous les ayez tous ou en partie perdus, ou qu’ils soient en phase de repousse, vos sourcils doivent vous mobiliser ! Car même s’il vous en reste un peu, ils sont souvent si pâlichons qu’ils paraissent encore moins fournis. Heureusement, différentes solutions peuvent remédier à ces désagréments le temps que la repousse arrive!

LES SOLUTIONS
Pour les cheveux
On l'utilise maintenant pour une reconstitution capillaire, pour camoufler les alopécies qu'elles soient dues au pelades, traitements chimiothérapiques ou héréditaires. La technique consiste à maquiller de façon permanente ou semi-permanente une zone particulière du cuir chevelu, en introduisant dans l'épiderme profond des pigments stériles qui se fondent dans la couleur de la zone à restructurer. Cette méthode ressemble à celle du tatouage, mais l'introduction des pigments s'effectue à une profondeur moindre : La technique permet de dessiner littéralement sur la partie dégarnie un ensemble très dense de points et de traits semblables à la couleur du cheveu, qui créent des ombres et des reliefs et donnent l'illusion d'un scalp fraîchement rasé.• Elle peut se pratiquer sur l'ensemble du scalp ou seulement sur une partie.• Le praticien peut adapter la couleur du pigment à la couleur du cheveu pour donner un effet vraiment naturel, ou utiliser un pigment gris qui donnera l'illusion d'une chevelure grisonnante. Il peut aussi donner l'illusion d'une chevelure dense mais rasée sur une zone qui commence à se dégarnir. Une ou plusieurs séances sont alors planifiées : Lors de la première séance, la zone à pigmenter est préalablement dessinée. On choisit les pigments, puis l'on désinfecte la surface à traiter. On peut aussi utiliser une crème analgésique, qu'il faudra appliquer 45 minutes avant la séance.Une séance de dermopigmentation ne dépasse pas les trois heures. La couleur obtenue à l'issue de la première séance est toujours plus foncée que celle qui restera par la suite. Elle éclaircit à mesure que pèlent les croutelles. Un second rendez-vous un mois après permet de redéfinir la couleur et de pratiquer quelques retouches si nécessaire. Après une séance, on observe une très légère inflammation accompagnée d'une sensation de picotement un peu désagréable. Mais ces deux réactions disparaissent environ une heure après la fin de la séance.

Pour les sourcils
La  dermographie ou le Microblading
C’est une bonne méthode de substitution  le temps que les sourcils repoussent. Effectuée dès que les sourcils commencent à tomber,  la dermopigmentation est une sorte de tatouage. Il faut savoir que les premières séances de chimiothérapie ont tendance à atténuer la teinte de la dermopigmentation. Le rendu peut être très naturel.  Si vous portez une perruque, harmonisez vos sourcils à la teinte de celle-ci. Sinon, choisissez une nuance plus claire ou un ton neutre d’autant que vous devrez vous réhabituer à avoir un sourcil.un certificat médical sera indispensable.
Les Postiches
Ce sont des sourcils adhésifs en cheveux naturel (adhésif médical) récoupable,ils tiennent 1 mois 1/2 !!! Pour cela il faut bien nettoyer sa peau avant de les appliquer, éviter de dormir  et de se doucher  avec.     Acheter des faux sourcils
Redessiner les sourcils au « pochoir » vous permet d’accentuer vos sourcils d’une manière rapide, économique, professionnelle. Il donne un aspect plus doux et naturel que le crayon. Il permet de corriger certaines lacunes (morphologie inégale, poils clairsemés.)  Les pochoirs sont spécialement dessinés pour vous guider et tracer des sourcils, fins, naturels ou épais. La poudre adhère directement à la peau. Un démaquillant classique est nécessaire pour la retirer. Au cours de la journée, des retouches seront peut-être utile… Il est conseillé d’utiliser un pinceau en poils naturels. (mais dans la journée le doigt peut vous dépanner très facilement) Il est dessiné de façon à couvrir la zone totale du sourcil et vous aide à mieux brosser sur le pochoir. Le pochoir mis en place doit correspondre à la forme de votre oeil afin que son dessin soit harmonieux.


Pour les cils
La dermopigmentation est possible. Elle sera a faire avant le début des traitements. Une fine ligne de pigments ( lashliner) est implantée à la racine des cils pour donner l'illusion des cils. La chute des cils est alors moins visible et le regard garde son intensité et sa profondeur.L' oeil est moins" fatigué" l'expression du visage est préservée.Le maquillage permanent du regard ou Lash-Liner consiste en l'application d'une fine ligne de pigments à la racine des cils. Plus fine qu'un eye-liner, cette méthode donne l'illusion de cils plus fournis et vous offre un regard plus intense et profond. Les couleurs choisies seront naturelles, dans les tons de noir ou de brun pour les blondes. Durée : Entre 30 minutes et 1h.
Les faux cils
Ils sont très pratiques. Ils peuvent être naturels, sophistiqués, mode et même fun! Il suffit d'apprendre à bien  les poser, ça tombe bien vous allez avoir le temps de vous occuper de vous.

TRICHEZ  !
Portez des lunettes avec les verre colorés pour un effet mode (j’ai une amie qui avait changé ses lunettes et pris des verres un  dégradé de violets et elle continue à les porter, elle dit qu’elle n’aurait jamais pensé à « ça » avant) Attirez le regard ailleur…Une belle broche, de belles boucles d’oreilles! Faîtes vous plaisir! pour activer la repousse vous pouvez utiliser de l’huile de ricin BIO ou un sérum stimulant la pousse des cils.





Pour les aréoles mammaires.
Il est possible de recréer une aréole mammaire par dermopigmentation après une reconstruction post cancer du sein. L'accord de votre oncologue sera indispensable. A la suite d'un cancer du sein, les cicatrices peuvent êtres nombreuses, après une masectomie partielle ou totale, la reconstruction mammaire passe inévitablement pas la dermographie réparatrice. Votre aréole sera redessinée avec les bonnes tonalits de pigments, le mamelon aussi, en contraste de teinte plus foncée, pour donner l'illusion en trompe l'oeil d'une aréole en tout point identique à l'autre! Cette dermographie réparatrice ne pourra être pratiquée que lorsque les traitements lourds seront terminés et la cicatrisation complète. Cette intervention n'est pas douloureuse mais peut être jugée désagréable en fonction de la sensibilité de chacun. Elle ne demande aucune éviction de vie sociale ou de convalescence. Les résultats sont immédiats, la cicatrisation complète et la stabilisation des pigments nécessiteront une quinzaine de jours. Il ne faudra surtout pas gratter les petites croûtes au risque d'abîmer le dessin. La démangeaison est signe d'une bonne cicatrisation. Une séance d'entretient sera nécessaire tous les 4 ans. Il est aussi possible de corriger certaines asymétries aréolaires. Les cicatrices aréolaires sont aussi passibles d'être masquées grâce à cette technique.
Retourner au contenu